Maitre Charles-Henri Coppet sur ETV avec Christophe Langlois

DROIT DES VICTIMES | Être accompagné pour se reconstruire – ETV avec Me charles-Henri Coppet

Invité par le très professionnel Christophe Langlois sur ETV Guadeloupe pour parler de son soutien au skipper amputé et appareillé Fabrice Payen, Me Charles-Henri Coppet a saisi l’occasion pour rappeler que le travail de reconstruction des victimes de dommages corporels nécessitait un accompagnement juridique adapté.

Cette assistance, prodiguée par un avocat spécialiste en droit du dommage corporel et défense des droits des victimes, permet notamment une meilleure indemnisation et un équipement adéquat des victimes, leur offrant ainsi le droit à la dignité et à la liberté.

Extraits de l'interview

C. Langlois : C’est le rôle d’un cabinet d’avocats de sponsoriser, d’aider comme ça un marin ?

C.-H. C. : Ce qu’on fait nous en tant que cabinet spécialisé dans le dommage corporel, c’est à la limite du médico-légal, du médico-social. On accompagne des gens qui sont brisés et on les accompagne dans leur reconstruction. C’est un honneur, c’est une joie pour nous ! Les gens qui vont plus haut que leur ciel d’origine comme Fabrice Payen, qui va se révéler un peu à lui-même, un peu au monde, c’est toute notre fierté d’accompagner des gens comme ça et de faire en sorte que le matériel dont il nécessite lui permette de faire de grandes choses. pOURQUOI ? Parce que c’est aussi une façon de dire à tous ceux qui sont en face des assurances, des fonds de garanties, qui sont toujours un peu chagrin, qui sont un peu pingres en se disant : « Mais qu’est-ce qu’il va faire avec autant ? Cet handicapé n’a pas besoin de tout ça ! » de dire qu’on peut construire avec tout ce qu’on obtient pour les personnes en situation de handicap.

C. Langlois : Il y a la prise en charge des victimes, mais il a surtout le travail d’après, c’est-à-dire la reconstruction…

C.-H. C. : Le travail de reconstruction, c’est toute une vie ! Fabrice nous montre que « toute une vie » ça peut commencer et se poursuivre aussi après le handicap. C’est pour cela que ça parle à tout un chacun.

C. Langlois : C’est nouveau ça, non ?

C.-H. C. : C’est très nouveau parce que l’on n’accordait pas par le passé de l’importance à l’individu, l’accompagnement n’était pas tel ! On se contentait par exemple, en tant qu’avocat, d’envoyer des courriers, des choses comme ça. L’accompagnement est très différent aujourd’hui : il y a des gens que l’on accompagne socialement pour qu’ils puissent reprendre leurs études, pour qu’ils puissent avoir des projets professionnels. Fabrice à ce niveau-là porte pour nous une sorte d’étendard, de fierté, […] Le seul objectif que nous lui avons fixé est d’être à l’arrivée pour que nous puissions l’accueillir comme il se doit et que nous puissions avoir des retours d’expériences. Quoi qu’il en soit, nous serons extrêmement heureux et fiers !

OFFRIR UNE MARGE DE LIBERTÉ AUX VICTIMES...

Il n’y a pas d’espace pour Fabrice, personne ne pense qu’à l’origine, ce marin amputé donc sur une seule jambe en situation de paraplégie s’il a une panne de genou, va faire une telle course ! Personne ne va le penser à l’origine… On est vraiment dans cette marge qui n’existe pas, cette marge qui s’appelle la liberté, qui est la part de l’humain et du courage, et qui fait que chacun de nous qui nous levons le matin peut faire que l’on peut espérer un peu plus que ce que nous sommes.

– Me Charles-Henri COPPET

Les avocats du Cabinet COPPET mettent tout en œuvre pour obtenir l’indemnisation des victimes en cas de dommages corporels.

Où que vous soyez en France métropolitaine, en Outre-Mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte, Nouméa, Réunion, etc.), n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir l’aide d’un avocat spécialiste en préjudice corporel. Votre avocat spécialiste en préjudice corporel sera à vos côtés, vous faisant bénéficier de sa connaissance des lois tout en vous apportant un soutien réel pour franchir cette étape qui peut s’avérer difficile. >> DEMANDER UNE ÉVALUATION GRATUITE DE VOTRE SITUATION >>

CONTACT

HEXAGONE + OUTRE-MER