PORTRAIT | Fabrice Payen

La mer avant, la mer après !

La vie de Fabrice a basculé en Inde, un jour d’été 2012, alors qu’il roulait en moto avec sa compagne sur une route encombrée. Tandis que le couple achève un long périple en Asie, un véhicule percute de plein fouet la moto et envoie Fabrice en enfer.

Après un mois d’hospitalisation en Inde, Fabrice est rapatrié en France, où durant 4 ans, il enchaîne les opérations chirurgicales. Face à l’incapacité de plier sa jambe droite, il décide d’en demander lui-même l’amputation afin de retrouver de la mobilité avec une prothèse, et renouer avec la liberté.

Un homme de défi

Capitaine de marine marchande et skipper de métier, il possède une très grande expérience de la navigation. Il a déjà barré de mythiques bateaux comme les « Pen Duick » III et VI d’Éric Tabarly vers les Antilles. Fabrice Payen possède également sept transats à son compteur.

Le marin de 49 ans, appareillé d’une prothèse dernier cri, a décidé de se lancer un défi, celui de la « Team Vent Debout », debout comme lui, face aux vents et aux difficultés de la vie. Pour réaliser son objectif, Fabrice crée l’ association « Océan Mer » pour piloter le projet sportif.

L’objectif pour lui, en sus du défi sportif et de sa passion pour la mer, est de promouvoir le handicap et la réussite des personnes en situation de handicap : « Avec un bateau vieux de 30 ans, je ne vise pas de podium, mais des petites victoires à travers ce projet, à toutes les étapes. »

Fabrice payen, premier skipper amputé à entrenprendre la route du rhum par Coppet Avocats

UN SKIPPER EXPÉRIMENTÉ...

« Je n’étais pas dans une famille de navigants. J’ai appris la voile avec les scouts marins à Solidor. J’ai décroché mon premier diplôme au lycée maritime (le Certificat d’Initiation Nautique), puis celui de capitaine 200 à l’École de la Marine Marchande. Je décomptais les nouveautés d’Éric Tabarly, avec son goût d’améliorer et de performer. Plus tard, j’ai eu la chance de naviguer un mois aux Antilles avec lui, et comme patron plaisance sur Pen Duick VI, puis Pen Duick III et Kriter V. Je réalisais des rêves de gamin. »

SON PALMARÈS

2011 : Vainqueur des Calanques Classiques, Régates Impériales, Voiles du Vieux-Port, Porquerolles Classique, Trophée du Bailli de Suffren, Jury’s Cup, Coupe d’Automne du YCF, Voiles de Saint-Tropez

2009-2011 : Skipper « White Dolphin », circuit régates classiques en Méditerranée.

2007-2008 : Second Capitaine « Moonbeam IV », circuit régates classiques en Méditerranée.

2011 : Vainqueur des Calanques Classiques, Régates Impériales, Voiles du Vieux-Port, Porquerolles Classique, Trophée du Bailli de Suffren, Jury’s Cup, Coupe d’Automne du YCF, Voiles de Saint-Tropez

2009-2011 : Skipper « White Dolphin », circuit régates classiques en Méditerranée.

2007-2008 : Second Capitaine « Moonbeam IV », circuit régates classiques en Méditerranée.

2003-2005 : Skipper, organisation et mise en œuvre de croisières en Méditerranée (Croatie, Baléares, Corse, Italie) sur  Tara Bay (Scorpio 72).

1997-2002 : Skipper, organisation et mise en œuvre de croisières sportives sur voiliers de courses en Atlantique nord, Mer du Nord, Manche, Baltique, Caraïbes et Méditerranée. Embarquements : Pen Duick VI, 4 transats, plus de 30 000 milles. Pen Duick III, plus de 15 000 milles. Kriter V  1 transat, plus de 10 000 milles.

Le cabinet coppet avocats soutien le skipper amputé Fabrice payen pour la route du rhum 2018

Suivre l'aventure ``Route Du Rhum 2018`` de Fabrice Payen

Connectez-vous à notre page Facebook !